AEC Collection

Allant de l’élaboration du projet jusqu’à sa concrétisation, qu’on se le dise, la construction d’une maison ne s’improvise pas. Sachant la complexité du projet, l’intervention d’un professionnel est toujours requise. Un constructeur depuis 1989 comme Résidences Picardes, est le type de prestataires vers lequel il faut s’orienter pour mener à bien le projet. En tenant compte du savoir-faire du professionnel, découvrez chaque étape clé pour réussir le projet de construction.

Le choix du constructeur pour une construction aux normes

La détermination du projet se fait généralement après l’acquisition du terrain idéal. Cette première se succède toujours par d’innombrables incertitudes qui rythment le projet de construction en question. Par où commencer ? Pour mener à bien ce projet, il est parfaitement logique de déterminer le constructeur de maisons parfait. Il est plus qu’important d’être dans le cadre légal. Pour cela, il faut bien noter que tout contrat passé avec le constructeur de maison doit être signé au préalable.

Avant d’engager quoi que ce soit, il est quand même important d’avoir la garantie que le constructeur en question est sérieux. Pour en avoir la certitude, il est important de se renseigner sur l’expérience et la réputation du constructeur. Exigez une entreprise labellisée NF Maison individuelle. Ou encore, tournez-vous vers un constructeur adhérent à la LCA-FFB. Connaître l’expertise du constructeur peut être facilité par la méthode du bouche-à-oreille.

À partir du moment où le constructeur a été concrétisé, il faudra ensuite vous mettre bien d’accord avec le constructeur sur plusieurs règles de sécurité et points de sécurité.

L’élaboration du plan, une étape clé

La conception du plan est un passage obligé. Pour profiter d’une construction en bonne et due forme, l’élaboration d’un plan est plus qu’indispensable. Réaliser des plans contribuera également à faciliter les travaux. Pour définir le plan de construction idéal, il y a deux méthodes possibles. D’une part, il y a la recherche dans un catalogue du plan de la maison à bâtir. Le choix dépendra de vos préférences et de vos besoins.

La seconde méthode exige de recourir aux services d’un architecte ou d’un expert. Il orientera ainsi le particulier dans l’élaboration du plan de construction de l’habitation. Et ce, tout en tenant compte des envies et des préférences. Toujours dans l’élaboration du plan, n’oubliez pas que cela exige de connaître le nombre de pièces à construire, de connaître la superficie du terrain et les moyens financiers.

La détermination du budget à prévoir

Quel serait le budget nécessaire pour accomplir le projet de construction ? Vous vous posez sans doute aussi cette question. Par la visualisation des différentes caractéristiques de votre future maison, vous devez estimer la totalité du budget que cela implique. Sur ce point, il y a deux points à budgétiser. Avant même de lancer la construction, il y a avant tout les frais liés au terrain.

Il s’agit généralement du frais de notaire, le frais de bornage et de la viabilisation du terrain et le frais d’emprunt. Si vous avez choisi cette dernière option, vous devriez également prévoir le frais de dossier, le frais d’assurance, le frais de garanties. Ensuite, on enregistre également les frais liés aux travaux et à l’aménagement. Les honoraires de l’architecte, la taxe d’aménagement, la participation au financement de l’Assainissement Collectif, l’assurance dommage-ouvrage, les frais d’aménagement intérieur et extérieur de la maison.

Les formalités administratives à suivre

Compte tenu de sa complexité, la construction d’une maison doit précéder le respect de certaines formalités administratives. Il y a plusieurs démarches administratives à suivre, notamment, l’obtention du permis de construire, le certificat d’urbanisme et l’étude des sols. D’une durée de trois ans, le permis de construire justifie la conformité du projet avec les dispositions législatives et réglementaires en matière d’urbanisme.

Le certificat d’urbanisme quant à lui recenser les règles d’urbanisme applicables à un terrain bien précis. C’est le certificat qui montre si le terrain est constructible et les travaux de construction à envisager sont réalisables.

Le suivi des travaux proprement dit

Pour avoir l’assurance que le chantier se déroule sans déconvenue, il est important de réaliser un suivi régulier des travaux. D’ailleurs, pour que la construction soit bien livrée en temps et en heure, il faut visiter régulièrement le chantier. Cette visite vous informera sur le bon déroulement des travaux, vous verrez s’ils avancent et sont réalisés dans les meilleures conditions et dans le respect des règles.

En général, les travaux de construction se résume à :

  • la préparation de terrain et terrassements
  • les fondations et soubassement
  • l’élévation des murs et dallage
  • la toiture
  • l’isolation, le cloisonnement, le revêtement extérieur
  • le chauffage, la plomberie, l’électricité
  • le revêtement au sol, le carrelage et la peinture et aménagements